La Bretagne et ses équipements sportifs en #DataViz !

Dans ce billet nous nous sommes intéressés au sport en Bretagne administrative.


Nous avons choisi de travailler sur 2 bases de données pour :

  • Représenter les équipements sportif en Bretagne sous forme d’une cartographie
  • Représenter le nombre d’équipements sportifs par département
  • L’évolution du nombre d’équipements sportifs ces 10 dernières années en Bretagne

Le 1er jeu de données est une jointure que 4 datasets qui proviennent du site collaboratif de collecte de données Pakku — Morbihan, Ille-et-Vilaine, Finistère et Côtes-d'Armor. Le second jeu de données est issu du site data.gouv.

#Cartographie — Les équipements sportifs sur le territoire breton

Nous avons utilisé pour cette dataviz le jeu de données numéro 1. Cette cartographie permet une analyse visuelle de la répartition des équipements sportifs en Bretagne. Nous pouvons extraire les informations suivantes :

  • Pas de zone “blanche” en terme d’équipements
  • Répartition plutôt homogène, aucun département n’est totalement dépourvu d’équipements sportifs
  • Plus forte densité d’équipements sur le littoral et plus particulièrement sur la côte sud
  • Forte densité dans les grandes villes (Rennes, Saint-Brieuc, Brest, Vannes)

 

équipements de sport en bretagne

Représentation chiffrée des équipements sportifs par département et par habitant

Nous avons choisi ici de comparer les deux jeux de données présentés en introduction.

Base de données 1 :

equipements-sportifs-par-departement-jeux-de-donnees-1 On observe que le département de l’Ille-et-Vilaine dispose du plus grand nombre d’équipements sportifs, avec un total de 1343. Au contraire les Côtes d’Armor ont le moins d’équipements avec un volume de 810. On peut également préciser que le Finistère devance le Morbihan en nombre d’installation (1148 pour 1015)

Base de données 2 :

equipements-sportifs-par-departement-jeux-de-donnee-2

On observe que le département du Finistère a le plus d’équipements sportifs (2382), au détriment du département de l’Ille-et-Vilaine qui en a le moins (1245). Les deux départements restant (Côtes-d’Armor et le Morbihan) disposent d’un volume d’équipements sportifs quasiment identiques. (1797 contre 1984).

Il est intéressant ici de rapporter le nombre total d’équipements par département, au nombre par habitant. Nous obtenons ainsi le volume d’habitants par équipement, avec un détail par département.

rplot-nombre-habitants-par-equipements
Cela nous permet de nous rendre compte que les données brutes du nombres d’équipements sportifs ne peuvent pas être les seules informations à prendre en compte. En effet, nous observons par exemple que pour le jeu de données n°1, le Finistère est le département ayant le volume d’équipement le plus faible par rapport à sa population. Concernant le jeu de donnée n°2, le département du Morbihan à le meilleur ratio du nombre d’habitant par équipement.

Comparaison des 2 jeux de données :

Il est intéressant de comparer deux jeux de données traitant d’un même sujet mais provenant de sources différentes. Nous remarquons des variations importantes en fonction du dataset choisi. En effet, si nous prenons l’exemple du département Ille-et-Vilaine, pour le jeu de donnée numéro 1, il s‘agit de la zone géographique avec le plus d’équipements sportifs alors qu’au contraire, pour le second jeu de données, ce département est le plus “pauvre” en complexes sportifs.

Pour la dataviz suivant, nous avons choisi de conserver le jeu de données de data.gouv qui semble plus complet au vu du nombre plus important d’équipements sportifs recensés par départements. De plus, le site www.data.gouv est une source officielle, alors que www.pakku.io est une source sur Openstreetmap, un site collaboratif. Nous pouvons donc supposer que data.gouv est une source plus fiable.

10 ans d’évolution du nombre d’installations sportives en Bretagne

Evolution des équipements depuis 2005 Evolution des équipements depuis 2005

Cette troisième illustration permet d’observer que les premiers recensements d’équipements sportifs dates de 2005. Le nombre d’équipements installés cette année là laisse penser qu’il s’agit plus précisément d’un état des lieux d'identification des installations existantes. Concernant les années suivantes, on remarque une installation plus importantes dans le département du Finistère de 2010 à 2012, et également en 2014. Concernant les autres départements, le nombre d’installation annuel est homogène.

Tristan Le Dain

Rédigé par: Tristan Le Dain

Rédacteur pour Data Bzh